Envie de participer ?
Pari remporté pour l'A.B.Creusot

L'assemblée générale de l'A.B.Creusot, c’était ce vendredi soir, salle Jean de Prat. Une saison exceptionnelle pour le club creusotin, à cause du COVID, bien sûr, mais pas seulement. Les présidentes avaient un sacré challenge à relever, challenge pulvérisé !

11770_2_full.jpg

 

Le Maire du Creusot, David Marti, présent à cette « AG » avec Guy Arnoud pour l’OMS, Moumen Achou et Arnaud Deleplanque adjoint et délégué au sport, a très bien résumé cette année exceptionnelle : « Je suis particulièrement heureux d’être présent à votre « AG » pour trois raisons, la première parce que pour être là, je devais être élu ! La deuxième parce que l’ « ABC » devait encore exister, enfin, ce fichu COVID devait nous le permettre. Trois conditions difficiles à relever, mais nous avons gagné. Bravo. » Comment, en une phrase, synthétiser une année qui restera dans la mémoire de tous ?
Oui, car le club creusotin de basket partait de loin, la nouvelle présidence à deux têtes, Karima Raboudi et Aurélie Langlais, a réussi l’exploit d’assembler, de rassembler tout le monde pour redresser, en seulement 6 mois, un club endetté jusqu’aux oreilles, d’une part, et de maintenir à flot le côté sportif par la même occasion.
Le rapport moral de Karima Raboudi ne pouvait commencer sans les remerciements, et de rappeler les difficultés rencontrées : « Remettre le bateau à flot n’a pas été aisé, en plus des dettes et des factures en cours, nous avons eu un redressement de l’URSSAF. »
Mais le club a colmaté toutes les brèches, la trésorière, Blandine Barbera annonce même un excédent de plus de 8 000 € ! On a dit challenge pulvérisé ? La co-présidente est revenue sur l’évènement sportif de la saison, juste avant le confinement : l’Orange Basket Camp, stage de trois jours pour les jeunes, du club et autres, avec Antoine Rigaudeau et d’autres noms du basket français. Un succès, un de plus, qui sera reconduit.
Le rapport sportif du Directeur Sportif est revenu sur la crise du COVID (« Oui le disjoncteur de notre repère temps avait pété un plomb, nous avons pu ressentir aussi fort ce qu’était de vivre la presque obscurité en plein jour. »), sur l’Orange Basket Camp, bien sûr, mais le « DS » a souligné l’immense travail de tous les membres du club pour arriver à ces succès, avec en conclusion un hommage soutenu aux présidentes, en chanson (s’il vous plaît).
Le film projeté en grand écran sur l’Orange Basket Camp (mais pas que) restera un moment émotionnel fort de cette agréable soirée.
Un club qui devait affronter une saison, à bas mot, difficile, une saison qui a connu en plus cette terrible crise sanitaire, mais ce club a relevé le défi : sauvé, heureux et plein d’idées en perspective !
 
Guy Arnoud, président OMS Le Creusot : « Je viens d’assister à une « AG » très riche, ça fait chaud au cœur. Vous êtes revenus sur le stage des jeunes avec Antoine Rigaudeau, j’en garde un très bon souvenir. Je remarque vos sourires, votre joie collective, ça fait du bien. Votre équipe dirigeante est compétente, soudée, je vous admire, car vous avez répondu positivement aux attentes. Bravo à vous tous. L’OMS fêtera ses 50 ans, on vous préparera quelque chose d’important. »
 
David Marti, Maire du Creusot : « Je vous présente Arnaud Deleplanque, délégué au sport, c’est un jeune élu qui commence (applaudissements nourris). Nous sommes heureux d’être parmi vous ce soir, pour trois raisons : il fallait que les élections me soient favorables, que le club reste actif et enfin que le COVID nous le permette. Je suis pour ces raisons très heureux. Le club s’est relevé avec les 2 présidentes qui ont lancé une sacré bataille, et qui se sont entourées de personnes compétentes. Votre capacité de rassembler a été primordiale, vous avez sauvé le club en une demi-saison. Pari gagné, qu’êtes vous prêtes à réaliser désormais ?
Pour la ville, il nous semble essentiel de poursuivre nos efforts avec les clubs. Nous allons maintenir notre effort financier et ça, malgré la crise du COVID. Certains nous remercient, mais là, c’est moi qui vous remercie, vous nous le rendez tant.
Je remarque que vous avez invité d’autres présidents de clubs, j’aime cette solidarité entre clubs (le président de la J.O Creusot, René Penot, était présent).
Nous souhaitons devenir la base arrière des Jeux olympiques de Paris, et pour la Coupe du Monde de Rugby, c’est dans cet état d’esprit qu’on y arrivera. Je voudrais ajouter un mot sur les Fédérations de notre pays. Elles ne se rendent pas compte de l’immense travail du monde amateur, tout est focalisé sur le monde « pro », je fais un appel : réformons les fédérations, sortons de notre confort, de notre conformisme, commençons à écouter les bénévoles.
Le plus difficile dans cette crise que nous traversons tous, c’est la dictature que nous impose ce virus, et nous français, on n’aime pas ça. Je suis confiant avec l’ABC, mais aussi avec le sport en général dans notre ville.»

Vincent Brucci


basket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-477157.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-61507.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-494835.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-334456.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-381485.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-200812.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-461044.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-153619.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-313671.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-73392.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-347563.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-469044.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-114447.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-91496.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-320688.jpgbasket-pari-remporte-pour-l-a-b-creusot-26112.jpg

 

Sources:Creusotinfos


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.